AREVPAM

La région d'Hyères , son patrimoine archéologique et historique

La région d'Hyères et ses îles est, depuis l'Antiquité, une zone de passage pour la navigation côtière. Deux abris principaux, l'un protégeant du vent d'est (le golfe de Giens) et le second du Mistral (la rade d'Hyères) permettent aux navires une halte sûre. L'occupation d'Hyères et de ses îles est continue depuis l'arrivée des Grecs au IVème siècle av. J.-C. Les Romains ont supplanté les Grecs, puis l'occupation a perduré au Moyen Age et ainsi de suite jusqu'à aujourd'hui.
Toujours tournée vers la mer, la région a été colonisée par les Marseillais arrivés par la voie maritime, ceux-là même qui ont fondé le comptoir grec d'Olbia. Puis les Romains y ont poursuivi le développement du commerce maritime, transitant par Olbia ou ne faisant que passer dans la Petite Passe.
Au Moyen-Age, le trafic maritime passe par des hauts et des bas mais est continu durant toute la période.
La navigation reprend ensuite de façon plus intensive grâce au développement de Toulon comme arsenal.  A cette période une tartane est venue sombrer devant Olbia
Par la suite, la région a été défensive : fort, bastion, …
Région riche et touristique aux XIXè et XXè siècles, les promeneurs ont toujours été présents sur ce site.

Olbia la cité grecque et romaine

En 350 ans avant J-C, les Grecs de Marseille s'implantent et fondent la colonie d'Olbia. C'est une forteresse carrée ceinte d'un large rempart; le passage dans la ville se faisait par la porte Marine, porte charretière en chicane se trouvant à l'est de la ville. Doté d'un port naturel qui arrivait au pied de ses remparts, le site pouvait abriter les bateaux dans la lagune se trouvant entre les...

Suite...

L'épave de la Tartane devant Olbia

La tartane de l'Almanarre
La tartane de l'Almanarre, bateau méditerranéen à voile, datant du XIX ème siècle a coulé à quelques mètres du quai romain. Aujourd'hui son chargement de blocs empilés dévoile la présence de l'épave, le bois est encore visible à condition que le Mistral ne le recouvre pas de sable par sa force. Le bateau se trouve dans 5 mètres d'eau, à cinquante mètres de la côte. Les raisons du naufrage sont...

Suite...

aux XIXè et XXè siècles évolution du site d'Olbia

Café de L'Almanarre (DR)
Sur les ruines de l'ancienne cité Grecque Olbia, la côte avec son rivage magnifique a toujours accueilli les promeneurs.

Suite...

San Salvadour l'hôpital

L'hôpital San Salvadour est un hôpital de l'Assistance publique - hôpitaux de Paris...

Suite...

Blockhaus de San Salvadour

Durant la seconde guerre mondiale les Allemands ont construit 4 gros blockhaus, quasiment identiques, sur les hauteurs des hôpitaux Léon Bérard et San Salvadour. Ces constructions avaient vraisemblablement pour but d'interdire le golfe de Giens (tombolo Ouest) et les plages de l'Almanarre. D'autres petits blockhaus existent autour...

Suite...

Cooper le repiquage des posidonies

Afin de sauvegarder les posidonies, l'association "Les Jardiniers de la Mer" a été créée par Georges Cooper en 1973, pionnier dans le repiquage des posidonies...

Suite...

Les Salins de Hyères et de Giens

Les Salins regroupent les deux salines, le port et la présence militaire.

Suite...

Ecole des canonniers, hyères

La couverture de tir sur Hyères n'a jamais cessé d'évoluer à travers le temps à cause des changement d'armements, de techniques, de positions des ouvrages et des plaintes.
Dans les archives, il n'est pas rare de trouver des plaintes des habitants...

Suite...


   


                                      
Copyright © 2010. Tous droits réservés.
Webmestre : nicolas.ponzone@gmail.com
Contactez l'association à arevpam@gmail.com
Création du site : le 26 août 2009
Dernière mise à jour : le vendredi 9 mars 2018



Haut de Page
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS